Mairie de La Tour d’Auvergne ""PAVILLON BLEU d’EUROPE""

logo du site
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne
  • Mairie de La Tour d'Auvergne

Accueil du site > Mairie virtuelle > Actualités de la vie publique

Actualités de la vie publique

Cette page de type "syndication" affiche automatiquement les informations obtenues de sites "syndiqués". Par défaut une source est fournie à partir d’une sélection de services-publics.fr et de vie-publique.fr



Toutes les nouvelles

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

  • Ce qu'il faut savoir sur le projet de regroupement pédagogique intercommunal du secteur de Tauves-La Tour d'Auvergne

    http://www.lamontagne.fr/photoSRC/VVZTJ19dUTgIDAVOBQwd/ecole-publique-la-tour-d-auvergne_4034024.jpeg
    17 octobre

    La situation actuelle

    Actuellement, les écoles de Tauves et de La Tour d’Auvergne disposent de trois classes chacune, et un RPI réunit Bagnols (maternelle, et CP-CE1-CE2) et Larodde (CM1 et CM2). Mais le nombre d'élèves tend à s'éroder depuis quelques années. Jusqu'à présent, le territoire était protégé par la convention ruralité, signée en mars 2017 par le Rectorat, l'association des maires et le Département du Puy-de-Dôme. "Cette convention indiquait que face aux perspectives démographiques préoccupantes, il était nécessaire de réfléchir pour faire évoluer le réseau des écoles et le consolider, afin d'échapper au couperet de la carte scolaire", explique Philippe Tiquet, directeur académique. 

    Le projet proposé par l'Inspection académique

    En juin dernier, une réunion s'est tenue en présence des maires pour faire le point sur la situation. « Nous avions proposé quatre projets et c’est le plus ambitieux qui a été plébiscité par les élus », se souvient Philippe Tiquet. Quel est-il ? Les toutes petites, petites et moyenne section à Tauves, les grande-section et CP à Bagnols, les CE1 à Larodde, et les élèves du cycle 3 à La Tour d’Auvergne. Les neuf classes seraient conservées. Pour la direction académique, cette solution permettrait notamment de conserver les quatre écoles et de renforcer le lien entre les élèves de CM et le collège de La Tour d’Auvergne. « Il ne s’agit pas de faire des économies car nous nous engageons à maintenir les moyens pendant trois dans, insiste le représentant de l’Éducation nationale. Mais on passe d’une logique de communes à une logique de territoire »

    Ceux qui sont pour

    Les maires des deux plus petites communes, Bagnols et Larodde sont favorables à ce plan qui permettrait de maintenir les quatre sites. « On veut sauver notre école car on sait bien qu’une école qui ferme, c’est la mort du bourg », soupire Georges Gay, maire de Larodde. "Il faut que les élus soient solidaires", insiste son collègue de Bagnols, Éric Mathieu. 

    Ceux qui sont contre

    A La Tour d'Auvergne, les élus sont contre, et les parents d'élèves aussi. « On ne veut pas déstructurer notre école, sachant qu’on sait bien que dans un RPI, ce n’est jamais l’école en classe unique qui ferme », justifie le maire, Madeleine Fereyrolles, dont le conseil a voté contre le projet de RPI lors du dernier conseil municipal.

    Les parents d'élèves, eux, ne voient pas forcément l'intérêt pédagogique, et mettent en avant les contraintes insurmontables en terme de transport. Un enfant de CE1 qui habite à Chastreix  (aujourd’hui à La Tour), devrait par exemple faire 18 km pour aller jusqu’à Larodde, ce qui pourrait poser des problèmes, notamment en période hivernale. À Tauves, Christophe Serre n’a pas encore pris de décision mais annonce déjà qu'il suivra l'avis des parents qui, là-aussi, semblent peu enthousiastes.

    Quelle issue ?

    En novembre, une nouvelle réunion devrait avoir lieu en présence du directeur académique, du sous-préfet, et des maires concernés. « S’il n’y a pas consensus, nous réfléchirons à une solution alternative car un projet qui ne fait pas consensus est un projet qui capote », rappelle Philippe Tiquet. Une solution alternative qui n'existe pas forcément pour le moment. 

    Mais du côté de l'inspection d'académie, on espère voir une nouvelle organisation en place pour la rentrée 2020. Sous peine de voir la carte scolaire passer par là... 

    Maxime Escot

  • Retraites complémentaires du privé : revalorisation de 0,6 % au 1er novembre 2018

    16 octobre — Services-Publics.fr

    Le montant des retraites complémentaires Agirc et Arrco est revalorisé de 0,6 à compter du 1er novembre 2018.

  • Remaniement et composition du nouveau gouvernement

    16 octobre — Services-Publics.fr

    Dans le cadre d'un large remaniement du gouvernement, un communiqué de la Présidence de la République en date du mardi 16 octobre 2018 vient d'annoncer un certain nombre de nominations au sein du gouvernement.

  • Orages et inondations dans le sud : les démarches en cas de dommages à votre habitation

    16 octobre — Services-Publics.fr

    Alors que des pluies torrentielles s'abattent sur le département de l'Aude en faisant des dégâts importants, Service-public.fr vous rappelle les démarches à effectuer pour être indemnisé si votre habitation a subi des dommages.

  • Gouvernement d'Edouard Philippe : le remaniement du 16 octobre 2018

    16 octobre — Vie-Publique.fr
    Un remaniement a été décidé le 16 octobre 2018. Il fait suite à la démission de Gérard Collomb de son poste de ministre de l'intérieur. Quatre autres ministres quittent le gouvernement : Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, Françoise Nyssen, ministre de la culture, Stéphane Travert, ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances.
    Changent de fonction ou entrent au gouvernement :
    Jean-Michel (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP